Co-dév, une nouvelle méthode de travail pour les CTF !

Accueil > Actualités locales > Co-dév, une nouvelle méthode de travail pour les CTF !

Jeudi 19 Mai 2022 – Ce sont 12 cadres techniques fédéraux ainsi qu’un agent de la MATJS qui se sont réunis au sein des locaux du COPF. Cette réunion avait pour but de découvrir une nouvelle méthode de travail le Co-développement. Des projets et des problématiques soumises avec des solutions.

Le Co-développement ou co dév, c’est quoi ?

Le codéveloppement est une approche de formation innovante, qui réunit un groupe de personnes rencontrant les mêmes problématiques professionnelles. Ce nouveau format utilise l’intelligence collective pour trouver des solutions à des problèmes communs grâce à l’écoute et aux témoignages de chacun des participants.

 𝗦’𝗲𝘅𝗽𝗿𝗶𝗺𝗲𝗿, 𝗲́𝗰𝗼𝘂𝘁𝗲𝗿 𝗲𝘁 𝗲̂𝘁𝗿𝗲 𝗲́𝗰𝗼𝘂𝘁𝗲́ 𝘀𝗼𝗻𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗺𝗼𝘁𝘀 𝗮̀ 𝗿𝗲𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗲́𝗲

Le co-dév, tu connais ?

« Alors, c’était une méthode qui nous avait été proposée par donc la MATJS à l’époque avec le COPF où ils ont fait venir donc Jean-Paul Martinez qui avait montré cette méthode qui était superbe et là on l’a vécu donc avec tous les CTF c’est très bien parce que ça permet de répondre à des problématiques qui sont précise et qui permet aussi du coup de répondre à nos problématiques puisqu’on se voit dedans. « 

Quel est ton projet, aujourd’hui ?

 » Le projet moi que j’ai exposé, c’est un projet que j’ai monté pour ma fédération, ça s’appelle « Immersion en Polynésie », le principe est très simple, c’est de faire venir des experts de métropole vers la Polynésie. Il reste 3 mois en Polynésie et il nous aide à développer l’activité sur la performance, sur le développement de masse et sur la formation.«  

Quel ton ambition pour cette année au niveau de ton rôle de cadre technique ?  

« Alors au départ, répondre sur à la commande du président, à savoir gagner le jeu du Pacifique 2027. 

Et après répondre aussi à la demande de tout ce qui est délégation de service public, évidemment, mais aussi après faire en sorte que mes jeunes ça c’est pour moi, c’est le plus important évidemment puisque je suis avec eux tout le temps. Que mes jeunes puissent avoir puisse vivre du ping-pong, qu’il puisse bien se développer dans le notable, qu’il puisse avoir confiance en eux et qu’ils puissent se développer dans leur vie, voilà.« 

En fin de compte de cette réunion, qu’est-ce que tu en tires ? 

« Plusieurs choses déjà une belle cohésion entre les cadres techniques. Ce que j’en retires, je trouve ça super.Qu’on soit tous là répondre sur une problématique d’un cas technique, c’est quelque chose qui nous soude et qui justement nous soude autour d’aider un cadre technique. Pour moi, c’est la bienveillance et la coopération que j’en retire et je trouve ça bien.« 

Alizé BELROSE

Cadre technique 

Fédération Tahitienne de Tennis de Table